WeShoot: the social network designed for shooting sports
WeShoot the mobile app for The Shooting Community
Install
    • RÈGLEMENT DES DISCIPLINES
      DTL : par décision de la Commission Nationale Sportive FU/DTL, le port des lunettes est rendu obligatoire à l’entrainement et en compétition pour la pratique de la discipline DTL. Cette obligation était déjà en vigueur dans plusieurs nations affiliées à l’ICTSF.
      L’article 5.3 du règlement FFBT du DTL est donc modifié comme suit :

      “Les lunettes et les protections auditives sont obligatoires pour tous à l’entrainement et en compétition (tireurs, arbitres et accompagnateurs au voisinage des pas de tir).
      Les tireurs qui se présentent sans les protections nécessaires ne pourront être autorisés à tirer et seront considérés comme absents et traités comme tels.”

      ORGANISATION DES COMPÉTITIONS
      Compak Sporting :
      • Présélections : aucun tireur ne sera qualifié d’office pour participer à la sélection nationale.
      • Championnat de France : cette compétitionse déroulera en « tir en ligne » avec une organisation par demi-journée pour éviter une attente trop longue entre chaque série.
      • La composition de l’Equipe de France pourra être revue en fonction des résultats du championnat de France si celui-ci se déroule antérieurement au championnat du Monde. Cette disposition s’appliquera également à la discipline Parcours de Chasse.

      Parcours de Chasse :
      • 1ère Sélection Nationale : cette compétition sera ouverte à 420 tireurs sachant que les tireurs de nationalité étrangère ne pourront participer que “hors concours” et dans la limite des places restantes après la clôture des inscriptions. Le classement de cette 1ère sélection permettra de qualifier 216 tireurs (+ exæquos) pour la 2ème sélection (selon une répartition par catégorie définie par la commission PC/CS)
      • 2ème Sélection Nationale : les inscriptions seront réservées aux tireurs qualifiés à la 1ère sélection.
      RÈGLEMENT DES DISCIPLINES
      DTL : par décision de la Commission Nationale Sportive FU/DTL, le port des lunettes est rendu obligatoire à l’entrainement et en compétition pour la pratique de la discipline DTL. Cette obligation était déjà en vigueur dans plusieurs nations affiliées à l’ICTSF.
      L’article 5.3 du règlement FFBT du DTL est donc modifié comme suit :

      “Les lunettes et les protections auditives sont obligatoires pour tous à l’entrainement et en ... See more
    • DTL :
      Les tireurs Club France 2017 ou ayant réalisé une maitrise en 2017 sont qualifiés d’office pour la Sélection Nationale, mais ont la possibilité de participer à une présélection en fonction des places disponibles.

      Toutes disciplines :
      • Dans un souci d’efficacité économique et d’organisation, en cas de faible participation à une présélection CS/FU/DTL, la Commission Nationale Sportive compétente aura la possibilité de décider un déroulement du tir sur seulement 2 installations le premier jour et sur les 2 autres installations le deuxième jour.
      • Pour l’image de marque de notre Fédération, lors de la cérémonie de remise des récompenses des compétitions nationales, tous les tireurs appelés devront respecter le code vestimentaire suivant : pantalon (ou jupe pour les dames) et polo ou chemise. Les imprimés camouflage sont proscrits.
      Lors de la diffusion de l’hymne nationale, toutes les personnes présentes devront retirer leur casquette.

      CLASSEMENT TOUTES DISCIPLINES
      Seniors 4ème série (Se4) :
      • un tireur senior sera classé en 4ème série uniquement pendant la saison de sa 1ère licence.
      Le fait d’avoir été ou d’être titulaire d’une licence de la Fédération Française de Tir pour les disciplines de ball-trap enlève toute possibilité de classement d’un senior en quatrième série. Le tireur est obligatoirement classé au minimum en troisième série. De même, l’interruption de prise de licence pendant une ou plusieurs saisons ne permet pas de modifications de classement autre que celles prévues par l’âge ou la durée.
      Club France catégorie vétérans et super-vétérans :
      • en raison de la forte participation des tireurs de ces deux catégories aux compétitions nationales, il a été décidé d’augmenter le nombre de tireurs qui accéderont au Club France. Ainsi, à compter de 2018, le club France sera constitué à l’issue des Sélections de 12 vétérans et
      8 super vétérans. Pour mémoire, on compte 24 seniors, 6 dames et 8 juniors.
      DTL :
      Les tireurs Club France 2017 ou ayant réalisé une maitrise en 2017 sont qualifiés d’office pour la Sélection Nationale, mais ont la possibilité de participer à une présélection en fonction des places disponibles.

      Toutes disciplines :
      • Dans un souci d’efficacité économique et d’organisation, en cas de faible participation à une présélection CS/FU/DTL, la Commission Nationale Sportive compétente aura la possibilité de décider un déroulement du tir ... See more
    • Dames :
      • le classement Dames A et B évolue. Ainsi les Dames A pourront être reclassées en Dames B en fonction des résultats réalisés au championnat de France 2016.

      Catégories jeunes
      • Les cadettes et les juniors filles qui se surclassent en Dames lors des sélections nationales et qui accèdent au Club France ou qui sont retenues en équipe de France seront classées en Dames A toute la saison.
      • de la même manière, un tireur cadet qui accède au Club France juniors sera classé junior pendant toute la saison.

      TARIFS
      • Ball-Trap Magazine : le Comité Directeur a approuvé une augmentation de 1 Ä sur le tarif des abonnements « métropole » souscrits lors de la demande de licence.
      • L’inscription aux championnats de ligue dans toutes les disciplines sera majorée de 4 Ä pour les catégories Senior, Vétéran et Super-vétéran et de 2 Ä pour les catégories jeunes et dame.
      • Le tarif des autorisations de pratique journalières est fixé à 6 Ä.
      Cette autorisation sont obligatoires pour toutes personnes non licenciées FFBT et qui veut pratiquer l’une des disciplines FFBT
      sur un stand affilié.

      ARBITRES
      • Suite aux nouvelles modalités FITASC d’examen d’arbitre international, le Comité Directeur a approuvé la création d’un titre d’Arbitre émérite.
      • Il a été décidé une revalorisation des frais de remboursement des déplacements lors des missions d’arbitrage (de 0,35 à 0,40 Ä/km).

      ACTIONS DE SOUTIEN
      • Fusils jeunes : pour l’année 2018, les fusils jeunes seront attribués uniquement aux écoles de tir FFBT mises en place en 2018.
      • Cartouches jeunes : les conditions d’attribution seront les mêmes qu’en 2017.
      • Cartouches Dames 2018 : cette opération ponctuelle est destinée exclusivement aux pratiquantes féminines lors de leur 1ère et 2ème année de licence et sous réserve de participer à au moins une compétition régionale ou nationale. Les
      bénéficiaires 2018 seront donc les dames qui auront pris leur première licence en 2017 et 2018.
      Dames :
      • le classement Dames A et B évolue. Ainsi les Dames A pourront être reclassées en Dames B en fonction des résultats réalisés au championnat de France 2016.

      Catégories jeunes
      • Les cadettes et les juniors filles qui se surclassent en Dames lors des sélections nationales et qui accèdent au Club France ou qui sont retenues en équipe de France seront classées en Dames A toute la saison.
      • de la même manière, un tireur cadet qui accède au Club France ... See more
    • CHALES BARDOU
      10 Ans après un nouveau Tittre de
      Champion du Monde de Compak
      Sporting 2017
      Après avoir conquis la plus haute marche au France de Parcours
      2017 qui se déroulait à Saint Lambert, Charles décroche
      le Graal à Signe en remportant Le Championnat du Monde de
      Compak.
      Pour se faire ce tireur de talent à la technique averti a rajouté
      à sa préparation habituelle l’assistance d’une sophrologue.
      Après un fantastique barrage, Charles offre à la France la
      victoire.
      CHALES BARDOU
      10 Ans après un nouveau Tittre de
      Champion du Monde de Compak
      Sporting 2017
      Après avoir conquis la plus haute marche au France de Parcours
      2017 qui se déroulait à Saint Lambert, Charles décroche
      le Graal à Signe en remportant Le Championnat du Monde de
      Compak.
      Pour se faire ce tireur de talent à la technique averti a rajouté
      à sa préparation habituelle l’assistance d’une sophrologue.
      Après un fantastique barrage, Charles offre ... See more
    • 199/200
      Exploit de CHARLES BARDOU
      C’est sur le stand d’Ambés en Mars 2002 que Charles réalise la performance
      de 199/200 a la Sélection Nationale de Compak Sporting.
      Alors qu’il tiré dans la catégorie Cadets /Juniors ,il devance les séniors Jean
      paul MORDEFROID qui réalise un 195 et Jimmy ROMERO avec un 194.
      Ce fut le départ d’une grande carrière que nous connaissons aujourd’hui !
    • Tout de suite après la Première Guerre Mondiale, il se rend en Belgique
      pour plancher sur une arme qui le fera entrer encore un peu plus dans
      les livres d’Histoire : le premier superposé de chasse.
      Malheureusement, John Moses décède en 1926 dans ses bureaux
      belges, lors de son 61ème séjour à la FN Herstal.
      Le fils de John Moses, Val Allen, met alors un point d’honneur à
      parachever le dernier chef d’oeuvre de son père. Le B25 est finalement
      commercialisé dès le début des années 1930. Cette arme entièrement
      produite en Belgique révolutionne le monde de la chasse et devient une
      référence planétaire.
      L’occupation de la Belgique entre 1940 et 1945 freine l’expansion de
      l’héritage Browning. Dès la libération, la FN Herstal reprend le flam beau,
      cédé entre temps à un concurrent américain, notamment pour
      la production des Auto-5. En 1966, la BAR voit le jour en version civile
      et donc semi-automatique. Cette carabine, aujourd’hui encore surnommée
      « la reine des battues », est un autre succès planétaire. Plus de
      1 100 000 exemplaires sont vendus en l’espace de 50 ans.
      En 1977, la groupe FN Herstal devient le propriétaire de la floris sante
      entreprise Browning. Un an plus tard, Browning Arms devient
      centenaire.
      Aujourd’hui encore, l’innovation est au coeur de l’ADN Browning.
      Tout de suite après la Première Guerre Mondiale, il se rend en Belgique
      pour plancher sur une arme qui le fera entrer encore un peu plus dans
      les livres d’Histoire : le premier superposé de chasse.
      Malheureusement, John Moses décède en 1926 dans ses bureaux
      belges, lors de son 61ème séjour à la FN Herstal.
      Le fils de John Moses, Val Allen, met alors un point d’honneur à
      parachever le dernier chef d’oeuvre de son père. Le B25 est ... See more
    • BROWNING :
      une tradition d’innovation

      La première arme à feu estampillée Browning, un pistolet semi- automatique,
      naît en 1897. En 120 ans, le monde a radicalement changé.
      L’automobile a conquis les routes, les chancelants biplans ont laissé la
      place aux avions grands comme des immeubles, les télégrammes ont
      été remplacés par les emails. Mais une chose est immuable :
      le génie et la capacité d’innovation de Browning.
      L’Histoire de la marque commence en 1855 avec la naissance de John
      Moses Browning dans l’Utah, aux États-Unis.
      Très vite, il semble plus intéressé par le travail dans l’armurerie de son
      père que par l’école. Il se révèle particulièrement doué : à l’âge de 24
      ans seulement, il dépose son premier brevet et fonde dans la foulée
      sa propre entreprise. Le génial inventeur attire rapidement l’attention
      de ses pairs armuriers. En 1883, il s’associe avec Winchester, marque
      déjà mondialement connue. Winchester reprend alors plusieurs brevets
      déposés par John M. Browning. La carabine à un coup conçue par John
      Moses devient donc la carabine Winchester Model 1885.
      Cette collaboration accouche de toute une série d’armes qui
      deviendront autant de best-sellers pour Winchester.
      En 1897, John M. Browning se rapproche de l’entreprise belge FN
      Herstal. Le partenariat avec Winchester prend fin en 1902, après
      19 ans de collaboration fructueuse. Dans la foulée, John Moses traverse
      pour la première fois l’océan Atlantique afin de rencontrer ses collègues
      belges et proposer son nouveau fusil semi-automatique. La FN Herstal
      fabrique dès lors le légendaire Auto-5, premier fusil semi-automatique
      de chasse, vendu à plus de quatre millions d’exemplaires en près de
      100 ans. Dès lors, l’idylle entre John Moses et la FN Herstal ne connait
      pas d’ombrage. De nombreuses armes voient le jour, dont des pistolets
      semi-automatiques.
      BROWNING :
      une tradition d’innovation

      La première arme à feu estampillée Browning, un pistolet semi- automatique,
      naît en 1897. En 120 ans, le monde a radicalement changé.
      L’automobile a conquis les routes, les chancelants biplans ont laissé la
      place aux avions grands comme des immeubles, les télégrammes ont
      été remplacés par les emails. Mais une chose est immuable :
      le génie et la capacité d’innovation de Browning.
      L’Histoire de la ... See more
    • CHARLES BARDOU

      UNE FAMILLE, UNE PASSION…
      Performer…..le leitmotiv de Charles

      Les Bardou, une famille
      de champions !
      Charles Bardou était un enfant prodige qui commença à tirer avec une
      carabine à air comprimé dès l’âge de 4/5 ans. A l’âge de 7/8 ans, il casse
      des plateaux de Ball Trap avec une carabine de 12 millimètres ; puis fait
      ses débuts au stand des Bruyères de Tours, entraîné par son père Didier
      Bardou, Président de l’Association depuis 1993.
      Si Charles est devenu un excellent tireur, il le doit en parti à son père
      qui n’a pas eu à faire d’effort pour transmettre sa passion à ses deux fils,
      David l’aîné et Charles le cadet.
      Une ascension sportive fulgurante
      dès 1997
      Son ascension à la première place mondiale à seulement 15 ans est
      un record de rapidité. Il est également le plus jeune n°1 mondial
      de l’histoire du Ball-Trap. Il dispute alors ses tournois comme tireur
      « professionnel » et accumule les titres dans les disciplines (parcours et
      compak sporting), se classant ainsi parmi les meilleurs tireurs français,
      européens et mondiaux.

      Performer… le leitmotiv de Charles

      BT : Mme Bardou comment définiriez-vous en quatre mots Charles ?
      Sérieux, appliqué, sincère et très convivial

      BT : M. Bardou en tant que père comment définiriez-vous Charles ?
      Sérieux, obstiné, fort pouvoir de concentration, convivial
      BT : En tant qu’entraîneur ?
      Il est acharné, il tire pour la gagne.
      Quand il était petit, il voulait tirer du parcours pour gagner.
      Ce qui m’a le plus marqué c’est sa capacité et sa vitesse de progression,
      surtout quand il était juniors. Je pense qu’il a un pouvoir presque surnaturel
      !!!
      CHARLES BARDOU

      UNE FAMILLE, UNE PASSION…
      Performer…..le leitmotiv de Charles

      Les Bardou, une famille
      de champions !
      Charles Bardou était un enfant prodige qui commença à tirer avec une
      carabine à air comprimé dès l’âge de 4/5 ans. A l’âge de 7/8 ans, il casse
      des plateaux de Ball Trap avec une carabine de 12 millimètres ; puis fait
      ses débuts au stand des Bruyères de Tours, entraîné par son père Didier
      Bardou, Président de ... See more